Parmi les alliés de taille des amateurs de la cuisine saine, on compte indiscutablement l’extracteur de jus. C’est en fait un outil qui permet de séparer le jus de fruits, d’herbes, de légumes-feuilles ou d’autres types de légumes de leur fibre. Mais, quels sont les différents critères sur lesquels il faut s’appuyer pour choisir un bon extracteur de jus ?  Retrouvez-les ci-dessous ! 

La vitesse de rotation

De manière générale, les extracteurs de jus fonctionnent à une vitesse de rotation comprise entre 20 et 110 tours par minute. Sur le marché, vous trouverez des modèles qui permettent de régler manuellement ce paramètre. Par contre, il y en a d’autres qui n’ont qu’une seule vitesse. Lorsque la machine fait moins de 50 tours par minute, on parle de vitesse basse. L’avantage ici réside dans le fait que la lenteur permet de broyer les aliments sans les chauffer entre la vis sans fin et le tamis. Autrement dit, les fruits et légumes broyés à cette température maintiendront toute leur qualité nutritive. En revanche, pour un extracteur qui fait plus de 1000 tours par minute, le jus est légèrement chauffé, ce qui détruit beaucoup d’éléments nutritifs. Maintenant, dites-nous lequel vous préférez. Le plus lent ou le plus rapide ?

Le rendement

Obtenir un maximum de liquide, c’est sans doute la raison première qui incite à l’achat d’un extracteur de jus. Malheureusement, le rendement est variable ; d’où la nécessité de chercher à connaître le rendement d’un extracteur. Eh bien ! Pour y arriver, il faut mesurer le pourcentage de jus obtenu (en grammes) compte tenu de la quantité (en grammes) d’aliments utilisés. Même s’il est rare de voir les fabricants réaliser ce calcul de pourcentage, regardez tout de même de plus près les caractéristiques du produit afin de voir si la marque a par hasard fait part d’une information relative au rendement de son produit.

Les accessoires

Un extracteur de jus ne se vend pas seul. Il est en effet accompagné de nombre d’accessoires qui facilitent la réalisation de nombreuses préparations. Pour un modèle de base, assurez-vous que la machine est accompagnée de :

  • Tamis de plusieurs tailles (pour alterner entre jus et nectars) ;
  • Un ou deux pichet (s) (pour récupérer le liquide) ;
  • Une brosse de nettoyage (pour remettre au propre le filtre après chaque utilisation).

Pour les produits plus complets, vous pourrez avoir droit à deux carafes, en plus de nombreux filtres (pour varier les préparations). Enfin, renseignez-vous sur la qualité de la brosse de nettoyage livrée avec l’extracteur. Un accessoire de lavage très minimaliste peut sérieusement compliquer l’entretien.

Le bruit du moteur

Comme la majorité des appareils électroménagers, l’extracteur de jus est lui aussi bruyant. Toutefois, il peut avoir des technologies de pointe permettant de limiter le maximum possible les nuisances sonores causées par le bruit du moteur. En achetant votre extracteur de jus, pensez donc à regarder les informations fournies par la marque qui sont relatives au bruit du moteur. Généralement, il est ajouté à la description du produit une inscription en décibels. Si ladite inscription est en dessous de 70 dB, alors le bruit du moteur pour ce type d’appareil peut être facilement supportable.

La garantie du moteur

Avant de vous procurer un extracteur de jus, il est important de distinguer la garantie du moteur de celle ne concernant que les pièces. Grâce à la garantie, vous pouvez, sur beaucoup de produits, changer les pièces de l’appareil pendant une période allant de douze à vingt-quatre mois. En revanche, le moteur, comme vous le savez bien, est un élément plus important. Sa réparation ou son changement peut donc être excessivement coûteux. D’où l’importance de vous assurer que la garantie qui vous est proposée est bien celle liée au moteur ! Dans la plupart des cas, elle couvre une période de dix ans. Mais, vous pouvez rencontrer certains fabricants qui proposent une garantie moteur de 5 ans, d’autres à vie.

La facilité d’utilisation

Les extracteurs de jus sont pour la majorité faciles d’utilisations. Il suffit de brancher l’appareil, de le charger et d’appuyer sur la touche d’allumage. Le jus sortira d’un côté, puis les fibres de l’autre. Sur le plan pratique, ce qui permet de distinguer réellement les extracteurs l’un de l’autre est la facilité de nettoyage (montage et démontage inclus). Cela dépend en réalité du nombre de pièces à démonter, de l’aisance pour y arriver et aussi de la possibilité de mettre les pièces détachables au lave-vaisselle. Ce critère est d’autant plus important si vous faites de votre extracteur un usage intensif.

L’encombrement

On fait allusion ici à la taille de l’appareil. Et sur ce point, les extracteurs verticaux l’emportent indiscutablement. En effet, ces derniers font généralement 15 cm de large pour 55 cm environ de haut. Un extracteur horizontal par contre prendra beaucoup plus de place sur votre table de cuisine (45 cm de surface sur 30 cm de haut). Votre choix dépendra donc de l’endroit où vous voulez positionner le produit. Toutefois, il faut que celui-ci soit bien en vue, facilement accessible et immédiatement disponible. Autrement dit, n’allez pas le coincer au fond d’un placard ou dans un endroit difficilement accessible.

Le prix

Enfin, le dernier critère qui, parfois, est le premier recherché par ordre d’importance ! Ici, il faut juste retenir que le prix des extracteurs de jus n’est pas figé. En effet, il varie d’un modèle à un autre. Et plus vous êtes exigeant sur les critères, plus vous payerez un prix plus important. Selon les marques et les modèles, les prix vont d’un modeste 90 €€ à un monstrueux 1.400 €€. Toutefois, la marge la plus fréquentée est celle qui va de 400 €€ à 550 €€. Faites donc votre choix selon le budget que vous avez prévu à cet effet.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here