Le vin est une boisson plébiscitée pour apporter une touche de finesse à chaque repas. Mais bien plus qu’un accompagnement, cette boisson est également un ingrédient incontournable dans la préparation de nombreuses recettes. Découvrez-en quatre que vous devriez absolument essayer.

Le gratin de pommes de terre au vin blanc

Si vous êtes un adepte des recettes aussi simples que résistantes, en voici une. Plutôt simple, elle nécessite 1 h 20 min (dont 1 h pour la cuisson).

Ingrédients

Pour 6 portions de gratin de pommes de terre au vin blanc, vous avez besoin de :

  • 800 g de pommes de terre ;
  • 1 poignée de gruyère râpé ;
  • 25 cl de vin blanc ;
  • 1 noix de beurre ;
  • 2 oignons.

N’oubliez pas de prévoir du sel et du poivre pour l’assaisonnement.

Préparation

Pour un gratin réussi, votre four doit être préchauffé à 200 °C.

  • Passez ensuite au pelage et au découpage des pommes de terre en rondelles. Puis pelez les oignons et hachez-les.
  • Dans une poêle, faites fondre votre noix de beurre puis faites-y suer les oignons. Une fois que les oignons deviennent translucides, ajoutez-y le vin blanc et laissez réduire en remuant régulièrement.
  • Passez à l’assaisonnement avec du sel et du poivre selon votre goût puis retirez la poêle du feu. Disposez ensuite les rondelles de pommes dans un plat à gratin en alternant avec les oignons au vin blanc.
  • Recouvrez à hauteur l’ensemble du lait et parsemez-le de gruyère. Vous pouvez désormais enfourner le tout en vérifiant la cuisson des pommes de terre durant 1 heure.

De préférence, mangez votre gratin chaud. Tout comme les plats suivants, le gratin peut s’accompagner d’un vin de votre choix en guise de boisson. Pour agrémenter chacune de vos recettes (au vin ou non), offrir un abonnement de vin à vos proches leur permettra de découvrir régulièrement de nouvelles saveurs.

Le velouté de poisson au vin blanc

Ce plat est un classique simple à réaliser en 45 minutes à 1 heure. La réalisation de cette recette se subdivise en deux parties.

Ingrédients

Pour servir 6 personnes, il vous faudra :

  • 3 tiges d’ache ou branches de céleri ;
  • 1 à 2 cuillerées à soupe de crème ;
  • des queues de persil ;
  • 1 feuille de laurier ;
  • 12 cl de vin blanc ;
  • 40 g de beurre.

Vous aurez également besoin de :

  • 40 g de farine ;
  • 4 échalotes ;
  • 8 dl d’eau ;
  • 3 carottes ;
  • poisson.

Prévoyez enfin du sel et du poivre pour l’assaisonnement.

Première partie de la préparation : le court-bouillon

Le court-bouillon au vin blanc est indispensable pour pocher votre poisson et apporter un bon équilibre gustatif au plat. C’est pour sa préparation que vous aurez besoin de l’eau, des carottes, des échalotes, du vin blanc, du thym, de la feuille de laurier, des queues de persil et des tiges d’ache (ou branches de céleri).

  • Commencez par faire un bouquet garni avec quelques branches de thym, une feuille de laurier et des queues de persil. Taillez ensuite les carottes ainsi que les échalotes en petite mirepoix (dés moyens).
  • Mettez ensemble les légumes taillés et le bouquet garni dans une casserole ou une sauteuse. Ajoutez-y l’eau et laissez bouillir (mijotage lent). Pour corser votre court-bouillon, ajoutez-y votre vin blanc.
  • Alors que votre court-bouillon cuit à feu très doux, vous pouvez laisser le couvercle légèrement entrouvert. Après 10 minutes, vous pouvez le retirer du feu.
  • Placez ensuite le poisson dans le court-bouillon. Couvrez la casserole et laissez cuire à petite allure durant 5 minutes.

Une fois le poisson poché, filtrez le court-bouillon au chinois pour obtenir du fumet de poisson. Surtout, ne foulez pas au risque de laisser passer de la pulpe de carotte cuite. À côté, gardez votre poisson bien au chaud.

Deuxième partie de la préparation : la sauce proprement dite

Dans une casserole, faites fondre le beurre comme si vous vouliez confectionner un roux blanc classique.

  • Retirez la casserole du feu pour ajouter la farine au beurre. Pour homogénéiser le mélange, servez-vous d’un fouet puis remettez la casserole sur un feu doux.
  • Laissez le roux cuire correctement, mais il ne doit pas colorer. Vous percevrez des effluves caractéristiques de beurre et de farine cuite.
  • Retirez la casserole du feu et versez-y le fumet de poisson. Utilisez le fouet pour disperser votre roux et remettez le tout au feu doux.
  • Remuez l’ensemble et laissez la sauce s’épaissir. Assaisonnez ensuite à votre goût et retirez la sauce du feu.

Avant de servir votre velouté de poisson au vin blanc, ajoutez-y la crème.

La soupe façon coq au vin

La réalisation d’une soupe façon coq au vin demande environ 1 heure (dont 30 minutes de cuisson) pour 6 portions.

Ingrédients

Pour servir 6 personnes, il faut prévoir :

  • 1 livre de hauts de cuisses de poulet désossés coupés en morceaux de 2 cm
  • 1 livre de pommes de terre rouges non pelées, mais coupées en dés
  • 1 paquet de 227 g de champignons café coupés en tranches fines
  • 2 tranches de bacon réduit en sel hachées ;
  • 2 cuillerées à table de pâte de tomates
  • 1 poireau coupé en tranches fines.

Il vous faut également :

  • 3 tasses de bouillon de poulet réduit en sel
  • 1/4 cuillère à thé de poivre noir du moulin
  • 2 gousses d’ail hachées finement
  • 2/3 tasses de vin blanc sec
  • 1/2 cuillère à thé de sel
  • 1 tasse d’eau

N’oubliez pas 2 cuillerées à table de persil frais haché, du sel et du poivre pour l’assaisonnement.

Préparation

Pour préparer votre soupe, vous aurez besoin d’une casserole à fond épais.

  • Dans la casserole, faites cuire le bacon à feu moyen en prenant le soin de brasser de temps en temps. Une fois que le bacon devient croustillant (environ 4 minutes), retirez-le du feu, égouttez dans une assiette tapissée d’essuie-tout et réservez.
  • Dégraissez ensuite la casserole en réservant 2 cuillerées à thé du gras. Mettez le poulet dans la casserole et laissez cuire en brassant jusqu’à ce qu’il soit doré. Puis réservez le poulet cuit à côté du bacon.
  • Mélangez les pommes de terre, les champignons, le poireau et l’ail dans la casserole. Puis, laissez cuire l’ensemble à feu moyen en brassant (durant environ 3 minutes). Ajoutez la pâte de tomates une fois que les champignons et le poireau ont ramolli.
  • Laissez cuire durant 1 minute et ajoutez le bouillon, le vin, le sel, le poivre et l’eau puis portez le tout à ébullition. Couvrez la casserole et réduisez le feu puis laissez mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres.
  • Mettez-y ensuite le bacon et le poulet et poursuivez la cuisson à découvert jusqu’à ce que la teinte rosée à l’intérieur du poulet disparaisse. Parsemez de persil et mélangez.

Pour une saveur fraîche, vous pouvez servir votre soupe dans l’immédiat. Cependant, vous avez aussi la possibilité de la conserver jusqu’à 1 mois au congélateur.

Les lasagnes de chevreuil aux marrons confits

Pour un repas complet et savoureux, les lasagnes de chevreuil aux marrons confits vous sortent du cadre traditionnel des lasagnes au bœuf. Excellent pour un repas en famille, cette recette s’adapte aussi parfaitement aux tables de fête. Pour servir 6 personnes, il vous faudra 2 h 40 min (dont 2 heures pour la cuisson).

Ingrédients

Pour obtenir vos 6 portions, prévoyez :

  • 12 marrons entiers au naturel ;
  • 1,2 kg d’épaule de chevreuil ;
  • 1/4 de bâton de cannelle ;
  • 12 plaques de lasagnes ;
  • 2 branches de céleri ;
  • 2 citrons verts bio.

Pensez également à :

  • 2 l de vin rouge ;
  • 100 g de beurre ;
  • 5 oranges bio ;
  • 1 anis étoilé ;
  • 1 oignon ;
  • 1 carotte.

À cela s’ajoute :

  • 200 g de chutney de mangue (au rayon exotique) ;
  • 1 cuillerée à soupe de concentré de tomates ;
  • 20 cl de sirop de grenadine ;
  • 10 cl d’huile d’olive ;
  • 18 pignons de pin.

Et bien évidemment, n’oubliez pas le sel et le poivre pour l’assaisonnement.

Préparation de l’épaule

Avant tout, retirez 30 feuilles des branches de céleri et réservez-les.

  • Commencez ensuite par peler la carotte, le reste des branches de céleri et l’oignon puis émincez-les en petits dés.
  • Brossez les agrumes (citrons et oranges) sous l’eau et prélevez leurs zestes. Émincez-les ensuite finement en séparant les citrons des oranges.
  • Dans une cocotte, faites chauffer l’huile et faites-y revenir la viande préalablement assaisonnée. Remplacez ensuite la viande par les dés de légumes et faites dorer 2 minutes en remuant. Ajoutez-y le concentré de tomates ainsi que le vin.

Remettez l’épaule de chevreuil avec la cannelle, l’anis et les zestes des 2 citrons et d’1 orange. Recouvrez la cocotte et laissez frémir durant 1 h 45 min.

Préparation des lasagnes

En attendant la cuisson de l’épaule, faites cuire les plaques de lasagnes dans une grande quantité d’eau bouillante salée. Pour éviter qu’elles collent, vous pouvez faire la cuisson en plusieurs fois. Retirez-les ensuite, égouttez puis taillez-les en morceaux (10×10 cm environ). Réservez-les au frais entre des feuilles de papier sulfurisé.

Préparation finale

Dans une casserole, versez le sirop de grenadine et faites confire les zestes restant 10 minutes. Faites dorer les pignons à sec dans une poêle et réservez-les. Une fois l’épaule cuite, réservez le fond de sauce, détachez la chair des os et effilochez-la. Mélangez la chair avec le chutney, les marrons et les feuilles de céleri réservées dans une jatte. Filtrez le fond de sauce dans une casserole sur feu vif et fouettez tout en incorporant le beurre. Versez la sauce obtenue sur la chair de l’épaule et mélangez le tout.

Au moment de servir chaque plat, garnissez une lasagne d’un carré régulier du contenu de la jatte. Recouvrez l’ensemble d’une autre lasagne et décorez avec les pignons et les zestes confits.

PARTAGER
Article précédentConfiture maison : 4 idées de recettes rapides et faciles
J'aime cuisiner depuis toute petite ! C'est donc tout naturellement que j'ai ouvert ce blog, mais aussi un restaurant dans la campagne auvergnate avec mon mari :)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here